Attaque de Berlin : Angela Merkel, cible des extrêmes droites européennes

C'est un véritable déchaînement. L''extrême droite allemande et ses cousines européennes n'ont pas besoin d'attendre. Elles ont déjà trouvé leur coupable: il s'agit de la chancelière Angela Merkel.  On voit réagir  l'internationale raciste qui s'organise autour de Trump,  Farage et Poutine ( dont le parti vient de signer un accord de coopération avec l'extrême-droite d'Autriche)